mercredi 25 avril 2018

Les Fées de Vernajoul.


Des fées bien actives : 

Les fées de Vemajoul se réunissaient autrefois sous un tilleul près du viaduc du chemin de fer (désaffecté aujourd’hui). En crachant, la présidente des fées, Falbala, donna naissance à un ruisseau. Un jour, alors qu’elle s’était endormie près d’un chêne, elle fut brusquement réveillée par un chevalier. Pour le punir, elle projeta son cheval au loin; l’animal, pétrifié, est toujours visible à l’extrémité de la serre de Venajoul en direction de Foix. On raconte également que la fée décida de séparer les deux rivières de Foix et d’élever, entre les deux, le Rocher de Foix sur lequel, plus tard, s’élèvera le château aux fameuses tours de Gaston Fébus. On dit aussi qu’elle arracha le bonnet de nuit d’un pauvre vieux et qu’elle le lança au-dessus de Foix; il retomba bien-delà : c’est le promontoire appelé le Pain de Sucre ou pic de Montgaillard.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire